Que doit faire celui qui se fait injurier alors qu'il jeûne ?


Que doit faire celui qui se fait injurier alors qu'il jeûne ?
Cheikh Muhammad Aman Al-Jami

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Télécharger | montre 2min 17  


Le jeûne éduque les comportements et empêche les comportements anormaux : comme le fait d'élever la voix ou les injures. Insulter les gens et les injurier fait partie des paroles fausses. Et [quelle est] la réponse à l'insulte ? Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a expliqué qu'on ne répondait pas à celui qui insulte par l'insulte. Il a ordonné à celui qui est éprouvé par quelqu'un qui l'insulte de lui répondre : « Je suis jeûneur. ». Les gens de science ont divergé : doit-il prononcer cela par sa langue ou le dire dans son cœur ?

Certains ont dit qu'il devait prononcer cela par sa langue car c'est ce qu'indique le sens apparent de la parole. D'autres ont vu qu'il devait dire cela dans son cœur, car la parole englobe la parole de la langue et la parole du cœur. Enfin, d'autres ont détaillé cette question :

Si son jeûne est un jeûne obligatoire, il le prononce avec sa langue car il ne craint pas l'ostentation. Par exemple, durant le ramadan, les gens sont tous jeûneurs, si quelqu'un dit « Je suis jeûneur » à celui qui l'insulte, il ne craint pas l'ostentation.

Mais s'il jeûne à titre surérogatoire, en général le jeûne surérogatoire est un secret entre le serviteur et son Seigneur, personne ne sait qu'il jeûne tant qu'il ne le proclame pas lui-même. De ce fait, il convient qu'il le dise dans son cœur par crainte de l'ostentation. Il ne le prononce pas par sa langue, car s'il le fait, il est possible que lui vienne l'insufflation de l'ostentation et que cela soit comme s'il avait proclamé qu'il jeûnait. Qu'il patiente donc et dise cela dans son cœur afin de faire le rappel à son cœur et que cela ne le pousse pas à l'injure. Et qu'il patiente sur ce qui va au delà de cela.

[Extrait de l'explication de la guidée du Prophète (صلى الله عليه وسلم) dans le jeûne par Cheikh Muhammad Aman Al-Jami, qu'Allah lui fasse miséricorde]


k11265037 Traduit et publié par an-nassiha.com