Qu’est ce que le « wahhabisme » ?


Qu’est ce que le « wahhabisme » ?
Cheikh Salih Ibn Fawzan Al-Fawzan

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Share selected track on FacebookShare selected track on TwitterShare selected track on Google PlusShare selected track on LinkedInShare selected track on DeliciousShare selected track on MySpace

Télécharger | montre 4min 07  


Question : 
Certains groupes mettent en garde contre le « wahhabisme » et disent de ne pas lire ou écouter les paroles des «wahhabistes ». Qu’est ce que le « wahhabisme » ?

Réponse :

Nous, nous ne connaissons pas le « wahhabisme ». Le prêche de Cheikh Muhammad Ibn AbdilWahhab ne contient pas d’opposition à la voie du Messager (صلى الله عليه وسلم) pour être nommé « wahhabisme ». C’est le [même] prêche que le Prophète (صلى الله عليه وسلم). Il appelait à l’unicité (tawhid) et interdisait l’association (chirk). Voila ce à quoi prêchait Cheikh Muhammad, qu’Allah lui fasse miséricorde. Il appelait à l’unicité, interdisait l’association et ordonnait d’adorer Allah, Seul sans associé. Ceci est la voie du Messager (صلى الله عليه وسلم) ce n’est pas le « wahhabisme ».

Direz-vous que le Messager  (صلى الله عليه و سلم) était « wahhabiste » ?! Ceci est la voie du Messager (صلى الله عليه وسلم).

Nous ne désignons pas un prêche par le nom de son auteur sauf si son auteur s’oppose au Messager (صلى الله عليه وسلم) comme les jahmiya, les mou’tazila, les soufis, etc. Les choses innovées sont attribuées à leurs auteurs qui les ont innovées.

Quant aux choses reposant sur la Sunna du Messager (صلى الله عليه وسلم) doivent être attribuées au Messager (صلى الله عليه وسلم) et nommées Sunna du Messager (صلى الله عليه وسلم). Et Cheikh Muhammad Ibn AbdilWahhab n’est pas venu avec une opposition au Messager (صلى الله عليه وسلم).

Eclaircissez nous, montrez nous les oppositions au Messager (صلى الله عليه وسلم) et nous suivrons le Messager (صلى الله عليه وسلم). Nous ne suivons pas le Cheikh Muhammad Ibn AbdilWahhab, mais nous suivons la Sunna.

Nous proclamons cela et nous l’attestons : Nous suivons la Sunna du Messager (صلى الله عليه وسلم).

Donc si vous venez avec une chose sur laquelle Cheikh Muhammad Ibn AbdilWahhab s’est opposé au Messager (صلى الله عليه وسلم), nous suivrons alors le Messager (صلى الله عليه وسلم).

Cependant, la louange est à Allah, son prêche et ses livres sont présents, les livres de ses étudiants sont présents et, louange à Allah, nous ne trouvons dans ces livres qu’un appel à la Sunna.

Délaissons donc cette parole ainsi que ces surnoms et toutes ces choses qui font fuir les gens de l’acceptation de la vérité.

Notre objectif est [d’atteindre] la vérité, le suivi du Messager (صلى الله عليه وسلم), l’interdiction de l’association, l’ordre d’adorer Allah, Seul sans associé, la revivification de la Sunna et l’anéantissement des innovations.

Ceci est notre voie, ceci est notre prêche.

Si vous décelez en nous une quelconque erreur, montrez-la-nous et qu’Allah vous rétribue par un bien. Quant au fait de donner des surnoms dénués de sens pour faire fuir les gens, ceci est interdit. Ceci est le suivi des passions.

N’écoute pas ces gens qui appellent à l’égarement. S’ils te disent « wahhabisme », dis leur : Expliquez-moi qu’est ce que le « wahhabisme » ? Car s’il s’agit de la vérité, je la suivrai, mais s’il s’agit du faux, je le délaisserai, alors éclaircissez-moi !

Leurs livres sont présents, apportez-les, nous allons les lire. Si nous y trouvons une transgression, alors nous délaisserons certes cette transgression. Mais si nous y trouvons la vérité alors c’est ce que nous recherchons que vous l’appeliez « wahhabisme » ou autre. Ceci est obligatoire pour celui qui recherche la vérité.

Quant à celui qui suit les passions nous ne pouvons rien pour lui.

أفَرَأَيْتَ مَنِ اتَّخَذَ إِلَٰهَهُ هَوَاهُ وَأَضَلَّهُ اللَّهُ عَلَىٰ عِلْمٍ وَخَتَمَ عَلَىٰ سَمْعِهِ وَقَلْبِهِ وَجَعَلَ عَلَىٰ بَصَرِهِ غِشَاوَةً فَمَن يَهْدِيهِ مِن بَعْدِ اللَّهِ أَفَلَا تَذَكَّرُونَ

 « Vois-tu celui qui prend sa passion pour divinité ? Et Allah l’égard sciemment et scelle son ouïe et son cœur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah ? Ne vous rappelez vous donc pas ? » [al-jathiya, 23]

Celui qui recherche la vérité ne trouvera dans les livres de Cheikh Muhammad Ibn AbdilWahhab, inchaAllah, que la vérité.

Je ne dis pas qu’il était infaillible, il se peut qu’il se soit trompé. Mais s’il a fait des erreurs, nous délaissons les erreurs. Il n’était pas infaillible et il ne nous a pas dit de le suivre dans toute chose, il a dit : suivez la vérité.

Quand le savant fait une erreur, nous délaissons son erreur et ne suivons que ce qui est juste. C’est ce qui est demandé.

[Fin de la réponse de Cheikh Salih Ibn Fawzan Al-Fawzan, qu’Allah le préserve]


k11265037 Traduit et publié par an-nassiha.com