Qu'allons-nous profiter de la lecture des livres de Sayyid Qutb ?


ira author

Qu'allons-nous profiter de la lecture des livres de Sayyid Qutb ?
Cheikh Salih Ibn Fawzan Al-Fawzan
al-ijabat al-mouhimma fil-machakil al-moudlahima | Question 129 ; pages 160-161


Question : 
Nous sommes un groupes d’étudiants qui étudions en dernière année au lycée, et il y a chez nous un enseignant qui recommande et conseille aux étudiants la lecture des livres de Sayyid Qutb et il leur mentionne leurs noms dans les classes. Ensuite, il s’est mis à diffamer un des machaikh ayant réfuté Sayyid Qutb en mentionnant son nom aux étudiants dans les classes et il dit : « Celui-ci n’a de préoccupation que Sayyid Qutb, il suit ses faux-pas. Et lui, qu’a-t-il fait avec les innovateurs qui sont autour de lui ? ».

Réponse :

Ceci est une parole vide de sens qui n’a aucune valeur ! Pourquoi ne recommande-t-il pas aux étudiants de lire les livres des pieux prédécesseurs qui sont plus profitables, mieux et la science ainsi que les bénéfices y sont plus abondants ? Pourquoi n’a-t-il pas recommandé aux étudiants la lecture des livres des gens de science parmi les imams et leurs suiveurs alors qu’ils contiennent le bien ?! S’il est réellement un bon conseiller pour les étudiants.

Quant à sa particularisation de la lecture des livres d’untel seulement, ceci prouve que c’est un partisan des passions. Le fait que tu particularises une personne parmi les dernières générations et les contemporains et que tu leur dises : « Lisez ses livres. » ; ceci prouve que tu es un partisan des passions envers cette personne.

Si ton objectif est que les étudiants profitent, pourquoi ne leur recommandes-tu pas la lecture des livres de Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyya, des livres d’Ibn Al-Qayyim, des livres de l’Imam Muhammad Ibn AbdilWahhab ?

Les livres des Imams de la da’wa dans lesquels se trouvent la science, le bien, la connaissance de l’unicité et de l’association, la connaissance des adorations, la connaissance des règles de jurisprudence. Pourquoi ne leur recommandes-tu pas cela ?

Et si nous lisons les livres de Sayyid Qutb ou autres, de quoi allons-nous profiter ?

Allons-nous profiter de la connaissance de l’unicité ?

Allons-nous profiter de la connaissance de l’association ?

Allons-nous profiter de la connaissance des adorations ?

Allons-nous profiter de la connaissance des règles des transactions et de la jurisprudence ?

Je ne pense pas que nous allons profiter de ces immenses parties de la science ! Nous apprendrons plutôt de ceux-ci l’ardeur vide, le takfir de l’ensemble des musulmans et les idéologies révolutionnaires.

Le bon conseiller recommande donc aux étudiants la lecture des livres bénéfiques dans leur croyance, leurs adorations et leurs transactions. Celui-ci est le bon conseiller.

[Fin de la réponse de Cheikh Salih Ibn Fawzan Al-Fawzan, qu’Allah le préserve]


k11265037 Traduit et publié par an-nassiha.com